Sur les 2 premiers kilomètres du trajet, les arbres ont été élagués, les lignes téléphoniques et électriques ont été enfouies.

Au-delà de cette première section, au droit du château de San de Magnan (propriété viticole), sur pratiquement 1 km, la chaussée a été élargie de 5 mètres d’un seul côté de la route, pour éviter de toucher à la plantation de pins parasol.

Au carrefour de la RN224 et de la RD 250, le virage a été rectifié et la chaussée élargie.

Pour plus d’explications cliquez sur le lien "s’abonner" ci-dessus

Recopier les 6 chiffres du cryptogramme :

Entrer votre email :